week end violon de fortune

                    

          week-end "Violons de fortune" 26 et 27 mars 2011  

 

  • Exposition " violons de fortune"   >  du 26 mars au 17 avril

  • Stage de violon du cap breton > 26 et 27 mars 

  • Bal québécois  > 26 mars      

  • Contes et récits du grand nord  > 27 mars 

 



     

 

 

Exposition "violon de fortunes"

 

 

L'exposition violon de fortune » de Claude Ribouillault est un joyau qui met en valeur  l'imaginaire populaire lié au violon. Cette collection unique rassemble des centaines de violons/altos/violoncelles populaires, copies méticuleuses ou montages surréalistes (bidons, boîtes à cigares, casques...), mais aussi des milliers de clichés anciens.

De la copie la plus fidèle au simple geste, en passant par les souvenirs trompeurs et les assemblages de fortune, les violons de facture populaire sont des poèmes en lettre ouverte adressés à la musique.

 

du 26 mars au 14 avril : Les roches d'Oëtre ( Entrée libre et gratuite )

avec la complicité de quelques boulangeries du canton.

Autres rendez vous du Week-end

 

 


 

 

 

 

samedi 26 Mars: 20h30 

 

bal québécois élargie !!

Cette soirée débutera d'abord part une presentation de l'exposition " violons de fortune " par son auteur,  Claude RIBOUILLAULTqui nous expliquera la démarche de son exposition. Elle sera suivie d'un concert des élèves de l'Arbre à musique de 30mn. puis Olivier CHERES rejoindra ensuite le groupe La Pointe-au-pic pour un bal québécois accompagné des élèves.

 

Lieu: la roche d'Oëtre

Entrée:

Normal : 7€

Réduit : 5€

 

 


 

 

 

 

dimanche 27 mars 16h 30

 

Contes et récits du grand nord

 

  • « Vétues de givres » : Marie Lemoine et Satu Niiranen

    Afin de relier deux temps fort de ce printemps sur la communauté de commune d'Athis, les violons de fortune et le printemps des poètes nous vous proposons un voyage imaginaire à travers le dernier spectacle de contes de Marie Lemoine intitulé « Vétues de Givres ». Deux femmes, l’une musicienne (au kantele ) de culture Finlandaise et l’autre conteuse , de culture Française vont embrasser tantôt par le chant tantôt par le récit, ou par un savant tissage des deux, des textes mis en scène qui font référence aux pays du Grand Froid : La Finlande pour le Kalevala*, le Manitoba pour certaine poèsie canadienne et le Grand Nord pour les Contes Inuits de La femme squelette et de La femme phoque. Ces textes proviennent tous d’un précieux travail de collectage entrepris au début du 19éme pour le« Kalevala » de Elias Lönnrot et plus récemment, au milieu et à la fin du 20ème pour les autres.

    *Kalevala: Vieilles chansons Caréliennes (Carélie : région à cheval sur une partie de la Finlande et du Nord ouest de la Russie ) qui reposes sur la tradition orale dont d'Elias Lönnrot à collecter 22795 vers en 50 chants !!! La première version du Kalevala parut en 1835 fut le fruit de son travail et comprenait les poèmes populaires qu'il avait rassemblés et reformulés. Le « mètre » kalévalien antique, avec son allitération spécifique et sa mesure typique à quatre temps permettant la poésie chantée, existait depuis deux millénaires dans la tradition des peuples proto-finnois vivant dans les régions baignées par la Mer Baltique.

    Lieu: la roche d'Oëtre

    Entrée Normal : 7€ Réduit : 5€

 


 

les 26 et 27 mars

Stage de violon à danser du cap breton*

 

 

Cette presqu'ile ou cohabite les cultures Micmaque, Acadien, Écossaise et Anglaise a vu s'épanouir et se renouveler une pratique du violon qui met la danse au cœur du jeu. Principalement basée sur le répertoire écossais, dans le style avec parfois l'assimilation d'autres cultures, cette musique ensorcelante oblige à « lever le pied » .

C'est à Olivier CHERES que nous avons confié ce week-end d'initiation en lui demandant de nous proposer son éclairage sur la musique à danser du cap Breton. Il connait bien également le répertoire québécois et s'intéresse parallèlement aux pratiques des musiques à danser de l'époque baroque.

 Olivier CHERES  Depuis 1980, apprends le violon de tradition à l'école de la rencontre et des voyages ( Bretagne, Irlande, Québec et cap Breton, Roumanie et ….Normandie ). Il pratique le violon à danser Québécois et son « harmonie Pédestre » en commençant chez « Francine Reeves et les Maud'zits Français », puis chez « Rivière Du loup », « les Maganés ». Entre 1997 et 2000  Olivier CHERES accompagne le projet  « Porque trobar » de John Wright comme joueur de Vielle à Bras médiévale, à l'image  du Portique de la Gloire de St Jacques de Compostelle. En 2003 il initie l'association Acadie-Québec-à-Dieppe. Ce parcours l'a emmené à une pratique et à une réflexion sur les musiques françaises à danser, mettant en évidence une continuité dans le jeu de violon depuis 1550.

Cette invitation est aussi le préambule aux rencontres Normandie / Québec qui auront lieu les 21 22 et 23 octobre. Celles-ci seront particulièrement tournées vers la Gaspésie qui a reçu une forte influence de la musique du Cap Breton.

Ce stage s'adressera le samedi matin aux élèves de l'Arbre à musique et le reste du temps à tout personne intéressée par le sujet qui ait une pratique du violon assez confirmé.

Lieu: L'Arbre à musique

prix du stage hors hébergement : 30€

        *partie Est de la Nouvelle Écosse à l'extrême Nord-Est des Etats Unis.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site